Portrait Chinois de Carole Joussain

Esquisse des paysages intérieurs d’une écrivaine

 

Cher Lecteur, chère lectrice,

À travers ce questionnaire révélateur, Carole Joussain nous dévoile les multiples facettes de sa personnalité. De la couleur incarnant son essence aux éléments naturels en résonance avec son âme, en passant par l’animal qui représente son esprit créatif, Carole nous invite à plonger dans son univers intime. Découvrez les inspirations et les réflexions d’une écrivaine passionnée, dont les écrits ouvrent des fenêtres sur des mondes tant réels qu’imaginaires.

 

Zola Ntondo : Si vous étiez une couleur, quelle teinte exprimerait le mieux votre essence ?
Carole Joussain : Le rouge, car il incarne la passion, le signe du Bélier qui voyage hors des frontières, la teinte sulfureuse de l’amour intense. Dans le domaine floral, le rouge coquelicot symbolise, à mon sens, l’éphémère et la réincarnation.

 

Zola Ntondo : En tant qu’écrivaine, quel animal vous représenterait le mieux ?
Carole Joussain : En tant qu’écrivaine, l’animal qui me correspond le mieux est le chat, en particulier le chartreux. Son caractère à la fois joueur et nonchalant reflète parfaitement le côté jovial et joyeux de l’écriture de manière à la fois intuitive et maîtrisée. Le gris de ce chat symbolise le caractère pondéré de ma philosophie : la richesse de la diversité culturelle.

 

Zola Ntondo : Si vos écrits étaient un lieu, où nous emmèneraient-ils ?
Carole Joussain : Si mes écrits étaient un lieu, je choisirais assurément une plage de sable fin, dans le département des Landes, celle de Mimizan, en particulier celle nommée Lespecier, la seule sauvage de cette bourgade. C’est d’ailleurs le lieu d’un des chapitres de mon roman Mon cœur s’accélère.

 

Zola Ntondo : Si vous étiez un élément naturel, lequel choisirais-tu ?
Carole Joussain : Si j’étais un élément naturel, je serais l’océan Atlantique où je dis souvent être née. J’adore ses vagues à la fois tumultueuses et régénératrices. Le caractère vivant et vivace de cet élément caractérise l’intensité vitale de mon existence.

 

Zola Ntondo : Quelle saison incarnerait le mieux votre dernier ouvrage ?
Carole Joussain : Mon dernier ouvrage, Mon cœur bat la chamade, atteint son firmament à la saison estivale. L’été est une saison extraordinaire car il propose une vie nocturne riche, dont la vision nocturne des étoiles. Chaque planète émet sa musique et me propulse dans sa dimension cosmique.

 

Zola Ntondo : Si vous deviez vous transformer en objet, que choisiriez-vous ?
Carole Joussain : Si je devais me transformer en objet, ce serait une tasse de thé en porcelaine chinoise. C’est une tradition que je pratique chaque jour, toute la journée. Cette tasse serait bleu nuit ornée d’étoiles dorées avec une anse originale en forme de trèfle, la chance quotidienne. Son breuvage serait un excellent thé noir parfumé à la cannelle, apportant une chaleur réconfortante. Puis, je ferais une lecture du dépôt créé par les feuilles de ce vénérable arbuste.

 

Zola Ntondo : Et pour terminer en beauté, si vous étiez un plat, lequel ravirait nos papilles ?
Carole Joussain : Si j’étais un plat culinaire, je serais une paella, un riz épicé grâce au safran, des fruits de mer délicats tels que la langoustine et le homard, des crevettes grises sans omettre les bulots. Quelques légumes grillés et enrobés d’une exceptionnelle huile d’olive biologique. Un régal des papilles en somme, sans aucune viande toutefois, et accompagné d’un champagne de grand cru.

 

Ce portrait chinois nous a permis d’explorer les diverses dimensions de Carole Joussain, autrice de « Mon coeur au ralenti : Les chroniques de Charlotte I », une écrivaine dont l’âme se teinte de rouge passion, qui s’identifie au chat chartreux et qui puise son inspiration dans les éléments naturels et culturels. À travers ses réponses, nous avons entrevu la profondeur de ses inspirations et la richesse de son monde intérieur. Son parcours littéraire, ancré dans des lieux réels et symboliques, continue de captiver et de transporter ses lecteurs vers des horizons nouveaux et enchanteurs.

 

Avec toute ma considération,

 

Zola Ntondo

Éditeur en chef 

Bonjour, c'est Judith ! Inscrivez-vous à la Ntondolettre pour recevoir en avant-première mes Chroniques Criminelles. Merci d'avance ♡

Un grand MERCI !